Vous êtes responsable de ce que vous vivez

Partie 2 - Chapitre 11

VOUS ÊTES RESPONSABLE DE CE QUE VOUS VIVEZ

"Ne faites  pas comme la plupart des gens qui décident de commencer à vivre quand ils sont déjà à moitié morts." – K. Tupperwein – hypnothérapeute

« Mais c’est affreux, ça ! Moi ? Responsable de mes échecs, de mes déceptions, de ma tristesse, de ma dépression, de ma pauvreté ? !.. Mais vous n’y pensez pas ! Vous dites cela pour m’humilier, vous aussi. Vous m’en voulez, comme mon père qui était méchant avec moi, comme ma mère qui ne m’aimait pas, comme mon conjoint qui me traite plus bas que terre, comme mon patron qui m’en veut, comme mon banquier sans pitié...

Vous le savez pourtant bien : je ne suis pas responsable du tout des ennuis qui m’adviennent. C’est la faute à la malchance, au mauvais sort, à la conjoncture, à la situation mondiale, à... »

Et bien si ! C’est affreux, mais je persiste et signe : vous êtes responsable de ce que vous vivez !

Ce n’est peut-être pas tout à fait vrai, mais je vais vous dire : c’est la seule façon que vous ayez d’analyser ce qui vous arrive de négatif qui vous donne du pouvoir.

QUI VOUS DONNE DU POUVOIR !!

Car, si vous maintenez que c’est la faute aux autres ou à pas de chance, vous voilà définitivement fichu, sans pouvoir aucun d’en sortir. Vous faites un constat de fatalité : vous choisissez une illusion pernicieuse, qui contribuera à vous abattre.

Tout ce livre vous a parlé du fait que vous avez le choix de l’illusion, que vous pouvez vous raconter votre histoire autrement. Ce livre vous a donné des techniques pour y parvenir. Que vous utilisiez ces techniques seul, en suivant les procédures que je vous ai indiquées, ou que vous le fassiez en séances ou en stages chez votre coach ou votre thérapeute, peu importe : vous avez maintenant les moyens d’être plus riche, plus fort, plus sain, plus lucide, plus intelligent, plus réussissant, plus heureux.

Alors, sauf si vous jouissez de vos misères (ça existe !), souvenez-vous en : cela vous donne du pouvoir d’admettre que vous êtes responsable de ce que vous vivez.

Vous êtes maintenant apte à changer votre vie.

Alors, choisissez ce que vous voulez maintenant et obtenez-le. Alliez-vous à votre Inconscient et redevenez un être humain complet, qui va de l’avant avec vigueur et santé, optimisme, joie de vivre et de communiquer. Expérimentez le plaisir qu’il y a à changer, à aller du moins-être au plus-être.

Surprenez-vous, surprenez votre entourage et amusez-vous : la vie est aussi un jeu.

Et vous pouvez faire partie des gagnants !

Quelqu’un m’a demandé un jour :
« Mais si c’est si facile, pourquoi tout le monde ne change-t-il pas ? »

La réponse est simple et tient en peu de mots :
« Parce que seulement peu de gens utilisent les techniques pour le faire ».

Il est tellement plus simple de laisser courir, de geindre que l’on est une victime du destin et que l’on n’y peut rien. Il est tellement plus simple de descendre la pente savonneuse de ses propres limites – au lieu d’agir pour les écarter. Il est tellement plus simple d’être la feuille qui vole et virevolte dans les sautes du vent d’automne – au lieu de se rendre maître de sa propre trajectoire.

Je vous le redis encore :

C’est facile de changer !

En quelques mois vous serez une autre femme, un autre homme :

  • Autoprogrammez-vous pour l’essor.
  • Décidez de ce que vous voulez vraiment et utilisez les moyens que je vous ai donnés pour y parvenir.
  • Dialoguez avec votre Inconscient et alliez-vous avec cette partie de vous qui vous est la plus bénéfique, la plus puissante, la plus grande.

Vous avez des dizaines de milliards de neurones, comme Camus, comme Einstein, comme Spielberg, comme Edison, comme Rockefeller, comme Rodin, comme Napoléon, comme n’importe qui que vous admirez. Il y a là, dans votre boîte crânienne, un capital énorme, colossal, qu’il ne tient qu’à vous de faire fructifier...

Alors, faites-le. Pas demain. Pas après-demain !

 

FAITES-LE MAINTENANT...

“““““

Pour vous, voici un ENOC extraordinaire

Je voudrais maintenant et avant de conclure ce livre vous remercier de m’avoir accompagnée jusqu’ici. Le plaisir que vous m’avez procuré en m’offrant votre compagnie pendant ce périple dans les mystères et les merveilles de l’Inconscient humain, je voudrais vous le rendre sous la forme d’un ENOC extraordinaire et puissamment revitalisant.

C’est l’anthropologue américaine Felicitas Goodman (une élève de la grande anthropologue Erika Bourguignon) qui a (re)découvert cette méthode dont on peut dire qu’elle fait partie du patrimoine de l’humanité. Cet ENOC est très facile d’accès et il met en place, en toute sécurité, un état de transe bienfaisant. Cela dure moins d’une demi-heure et on en sort avec des sentiments d’euphorie et de bien-être qui durent parfois des semaines.

Pendant cet ENOC, certaines personnes ont des sensations physiques tels que afflux de chaleur dans le corps ou mouvements de balancements. D’autres ont l’impression que leur corps change de forme ou que le temps se rétrécit – ou qu’elles se trouvent hors du temps. D’autres encore voient, dans leur regard intérieur, des séquences offertes par leur Inconscient – des paysages se déroulant ou des rencontres avec des êtres plus ou moins extraordinaires.

En fait, n’importe laquelle et chacune de ces impressions prouve que l’ENOC est atteint, avec les bénéfices qui vont avec : cet ENOC induit tout naturellement le corps à produire ces substances chimiques euphorisantes connues sous le nom d’endorphines.

Pour entrer dans cet ENOC, il vous faut seulement une posture spécifique du corps (nous venant de la sagesse des peuples anciens d’Amérique du Sud) et un enregistrement de quinze minutes d’un son à trois hertz que vous pouvez vous fabriquer en frappant des maracas à raison de trois coups par seconde.

Voici comment procéder :


La posture : (voyez le dessin) :




  • Asseyez-vous en tailleur et penchez-vous légèrement vers l’avant.
  • Vos mains prennent, au niveau des phalanges, appui sur le sol devant chaque mollet et à une petite distance l’une de l’autre – le poids du corps est ainsi mis vers l’avant sur cet appui, bras tendus sans raideur.
  • Fermez les yeux.
  • Sortez un peu la langue d’entre les lèvres.

La procédure :

  • Isolez-vous pour une demi-heure.
  • Comptez mentalement vos respirations sur quelques dizaines de respirations, en respirant naturellement, comme cela vient et en portant votre attention sur votre souffle.
  • Puis mettez les écouteurs, enclenchez l’enregistrement et prenez la posture pendant quinze minutes.
  • Quand c’est fini, enlevez les écouteurs et constatez comme vous vous sentez bien.

C’est tout. C’est tout simple. C’est en toute sécurité. Et cela fait un bien énorme…


Des études scientifiques faites à l’Université de Munich ont mis en évidence la production d’endorphines pendant cet ENOC. Pour d’autres informations sur les bienfaits des ENOCs et les endorphines, vous pouvez lire Les états non ordinaires de conscience, essai d’anthropologie expérimentale, de Michel Nachez. Cet ouvrage est disponible sur www.neo-cortex-editions.fr.

Vous pouvez aussi vous procurer le CD « Rythme 3hz », qui vous guide pour l’ensemble de la procédure, sur www.cd-de-relaxation.com ou en écrivant à Neo Cortex, 7 place d’Austerlitz, F- 67064 Strasbourg.

Mes livres

Je suis auteur d'articles scientifiques et de livres de psychologie :


  • -Bien vivre, Mal vivre/ à vous de choisirInterEditions

  • -Communiquer avec les autres, c'est facile !Éditions de L'Homme

  • -Bien se connaître pour bien piloter sa vieInterEditions

  • -Vous n'aimez pas ce que vous vivez ? Alors, changez-le !Marabout (épuisé)


  • -Éliminez vos peurs et blocages - avec les Métaphores ThérapeutiquesNeo Cortex éd.


  • -Angoisses, anxiété - Comment vous en délivrerNeo Cortex Ed.


Avec Michel Nachez :

  • -Technostress TechnophophieÉditions de L'Homme



Et, avecDonald Akutagawa et Terry Whitman:

  • -Mêlons-nous de nos affaires : nos territoires et ceux des autres dans la vie personnelle et professionnelleInterEditions